The sources of the Nile (Sally Mann and daughters)

Between admiration and embarrassment ! A great photographer or glorified child pornographer ? Sally Mann has a gift for provocation.

Sally Mann : The naked and the dead.

 My point of view :
Tout peut-il être esthétisé ? Je dirais oui.
L’art peut-il tout justifier ?  Je dirais (normalement) non.
Mais pour le cas de Sally Mann, le sentiment de provocation & l’impression de malaise, ne viendraient-ils pas plus de nos propres inhibitions que d’une perversité photographique ?

Lorsque vous avez commencé à photographier vos enfants, étiez-vous consciente que vous pouviez choquer?
Cela peut paraître naïf aujourd’hui, je passe pour une idiote, mais non. Et ce pour deux raisons: la première, c’est que toutes les photos ont été prises près de notre cabanon de vacances, au bord de la rivière, où les enfants vivaient nus. Je les ai photographiés comme ils étaient. Ce n’est pas comme si je leur avais dit: «Déshabille-toi, je veux faire une photo.» La seconde raison, c’est que je ne pensais pas que ces images seraient si populaires. Mon livre «Immediate Family» a d’abord été tiré à 3000 exemplaires. Il en est aujourd’hui à plusieurs centaines de milliers…  (lire la suite)

 

Laisser un commentaire

quatorze − onze =